Plus d'information sur ce produit

Ingrédients :

  • Chardon-marie Silybum marianum graine séchée biologique
  • Alcool (50 %) Éthanol source végétale biologique

Préparation :

Les plantes sont broyées et mises à macérer dans de l’alcool biologique. La préparation est brassée quotidiennement durant 30 jours, pressée, décantée et tamisée. Aucun additif, colorant ou agent de conservation.

Sans sucre ajouté, sans gluten, sans soya, sans OGM, non irradié.

Format :

  • Bouteille de verre ambré avec compte-goutte – 50ml

Indications :

Troubles hépatiques : Hépatite aiguë ou chronique, cirrhose, jaunisse, calculs biliaires, intoxication, empoisonnement, engorgement hépatique, fatigue du foie

Troubles digestifs d’origine nerveuse : Dyspepsie, mal des transports, nausée, gaz, ballonnement

Problèmes de peau : Eczéma, psoriasis

Prise de médicaments chimiques, anesthésie, toxicomanie

Contre-indications et mises en garde :

  • Classe 1 : sans danger si employée de façon appropriée
  • Ce produit n’est pas destiné aux enfants

Interaction :

  • Aucune connue

Posologie :

  • Dose d’intervention : 90 à 120 gouttes, au besoin.
  • Dose de traitement : 30 à 60 gouttes, 1 ou 2 fois par jour, 4 à 6 semaines. Répéter au besoin.
  • Pour une plus longue période, prendre le chardon-marie en capsules.
  • Débuter avec de petites doses pour s’assurer de la tolérance aux plantes.
  • Diluer la teinture dans une gorgée d’eau. Brasser la teinture avant utilisation.
  • Lors d’un traitement à long terme, donner à raison de 6 jours sur 7.

Mode d’action :

Le principe actif du chardon-marie, la silymarine, arrête les processus de dégénérescence des cellules du foie et a une activité antioxydante. La silymarine est constituée de quatre flavonolignans : la silybine, l’isosilybine, la silychristine et la silydianine.

La silymarine est constituée à 70 % de silybinine. La silymarine est un puissant inhibiteur de la prolifération de cellules cancéreuses; il réduit la destruction des cellules du foie et diminue l’inflammation.

Il agit sur les membranes cellulaires du parenchyme et empêche les poisons d’y pénétrer, prévenant et traitant ainsi les dommages au foie. Le chardon-marie est une plante de grandes doses, car sa solubilité et son absorption sont faibles.

Associations favorables :

PURIFISANG en infusion dans les cas d’intoxication, engorgement hépatique, eczéma, psoriasis. Boire 1 litre par jour.

PISSENLIT ETC. en glycéré dans les cas de troubles digestifs et hépatiques. Prendre 15 à 30 gouttes, 1 à 5 fois par jour.

DEPURATIX en teinture dans les cas d’eczéma et de psoriasis. Prendre 10 à 30 gouttes, 1 à 3 fois par jour.

BILIATHE en capsules pour tonifier le foie et la vésicule biliaire. Prendre 2 à 6 capsules par jour, avant les repas ou au coucher.

ASTRAGALE et ELEUTHERO en capsules durant les traitements de chimiothérapie et radiothérapie. Prendre 1 à 3 capsules, 1 ou 2 fois par jour.

Usages traditionnels :

Originaire de l’Asie mineure et du sud de l’Europe, mais déjà présente dans le nord de l’Europe au 16e siècle. Le chardon-marie est utilisé depuis plus de 2000 ans pour traiter les affections du foie; on mentionne ses vertus dans la Bible, dans les écrits de Pline l’Ancien et dans la littérature du Moyen Âge.

La légende raconte que les veines blanches qui marquent ses feuilles sont les taches que fit le lait de la Vierge Marie en tombant sur des plants de chardon-marie, lorsqu’elle déroba Jésus aux persécutions d’Hérode.

Le chardon-marie a toujours été une plante très populaire dans les potagers, autant comme plante médicinale que comme légume. Employé dans la cuisine depuis le début du 19e siècle, on mangeait les feuilles en salade, les tiges comme des asperges et les racines comme des salsifis. Les fleurs se mangent comme des artichauts et on peut même préparer un breuvage chaud avec les graines rôties.

Le chardon-marie s’est naturalisé au Québec et en Amérique vers la fin du 19e s., avec l’arrivée des colons. Le chardon-marie est une plante dont l’action est concentrée sur la protection du foie. Elle permet de protéger le foie contre les agents intoxicants, les poisons et est particulièrement efficace en cas d’empoisonnements dus aux champignons non comestibles. On l’emploie aussi pour reconstruire le foie des alcooliques et des toxicomanes ou lorsqu’il y a eu prise de médicaments à long terme.

On retrouve un grand nombre de recherches médicales sur cette plante depuis les 20 dernières années, des tests sur les animaux et des études cliniques. Des résultats préliminaires semblent indiquer une action protectrice de la silymarine sur les cellules du rein et une réduction de la prolifération des cellules cancéreuses dans le cancer de la prostate.

Certifications :

Certifié biologique sous contrôle indépendant (Ecocert Canada). Contrôlé par le Conseil des appellations agroalimentaires du Québec (CAAQ). Fabriqué selon les Bonnes Pratiques de Fabrication.

Références :

1 Mc Guffin Michael et al. Botanical Safety Handbook. Boca Raton: CRC Press; 1997.

2 Brinker Francis. Herb Contraindications and Drug Interactions. Third Edition. Sandy: Eclectic Medical Publications; 2001.

3 Blumenthal, Goldberg, Brinckmann. Herbal Medicine: Expanded Commission E Monographs. Newton: Integrative Medicine Communications; 2000.

4 Leung Albert Y., Foster Steven. Encyclopedia of Common Natural Ingredients Used in Food, Drugs and Cosmetics, 2eédition. New York: Wiley-Interscience Publication; 1996.

5 Wichtl Max. Herbal Drugs and Phytopharmaceuticals. Stuttgart: Medpharm Scientific Publishers; 1994.

6 Chandler Frank. Herbs-Everyday Reference for Health Professionals. Ottawa: Canadian Pharmacists Association; 2000.

7 Duke James A. The Green Pharmacy. Emmaus: Rodale Press; 1997.

8 Winston David, Kuhn Merrily A. Herbal Therapy & Supplements. Philadelphia: Lippincott; 2000.

9 Bruneton Jean. Pharmacognosie: Phytochimie-Plantes Médicinales. Paris : Technique et Documentation; 1993.

10 Chevallier, Andrew. Encyclopédie des plantes médicinales. Montréal : Sélection du Reader’s Digest, 1997.

11 Bézanger L., Pinkas M., Torck M. Plantes médicinales des régions tempérées. 2e édition. Paris : Maloine ; 1990.

12 Hoffman David. The Herbal Handbook: A User’s Guide to Medical Herbalism. Rochester: Healing Arts Press; 1988.

13 Blumenthal, Mark. The ABC Clinical Guide to Herbs. Austin: American Botanical Council. 2003.

14 Bézanger L., Pinkas M., Torck M. Les plantes dans la thérapeutique moderne. Paris : Maloine ; 1986.

Produits similaires
21,99 $
Chardon-Marie
A. Vogel
50 ml
 
Ajouté avec succès!