Plus d'information sur ce produit

Ingrédients :

  • Hydraste Hydrastis canadensis Racine et rhizome frais Biologique 
  • Alcool (65 %) Éthanol Source végétale Biologique 

Préparation :

Les racines et rhizomes frais sont coupés et mis à macérer dans de l’alcool biologique. La préparation est brassée quotidiennement durant 30 jours, pressée, décantée et tamisée. Aucun additif, colorant ou agent de conservation 

Sans sucre ajouté, sans gluten, sans soya, sans OGM, non irradié 

Format :

Bouteille de verre ambré avec compte-goutte - 50 ml 

Indication : 

Système respiratoire : Bronchite, pneumonie, grippe, rhume, sinusite, mal de gorge 

Système immunitaire : Infection virale, conjonctivite 

Système génito-urinaire : Infection urinaire, néphrite, cystite, vaginite, prostatite, maladie transmise sexuellement 

Système digestif : Ulcère dans la bouche, gingivite 

Système ORL : Otite, labyrinthite, amygdalite 

Usages externes : Piqûre d’insecte, herpès labial ou génital, démangeaison, eczéma, mycose 

Contre-indications et mises en garde :

  • Grossesse
  • Hypertension artérielle (grandes doses)
  • Insuffisance rénale
  • Spasmes gastro-intestinaux, nausée, vomissement
  • Employer pour de courtes périodes de traitement (15 jours maximum) 
  • L’usage prolongé peut diminuer l’absorption de la vitamine B3
  • Ce produit n’est pas destiné aux enfants 

Interactions :

  • Médicaments hypotenseurs
  • Héparine

Posologie : 

  • Dose d’intervention : 10 à 25 gouttes, 1 à 5 fois par jour, pour un maximum de 3 jours 
  • Dose de traitement : 10 à 25 gouttes, 1 à 3 fois par jour, pour un maximum de 15 jours 
  • Usage externe : appliquer la teinture non diluée sur la peau. 
  • Débuter avec de petites doses pour s’assurer de la tolérance aux plantes. 
  • Diluer la teinture dans un peu d’eau. Brasser la teinture avant l’utilisation. 

Mode d'action : 

Les principaux constituants de l’hydraste sont des alcaloïdes (berbérine, hydrastine, hydrastinine, canadine) et des résines. La berbérine est principalement responsable de l’amertume, de la couleur jaune de l’hydraste et de son incroyable action. La berbérine est douée de propriétés bactériostatiques à faibles doses, bactéricides à plus fortes doses. In vitro, elle est active sur de nombreux germes (staphylocoques, streptocoques, mais aussi salmonelles, proteus, vibrions, etc.).

Elle est également fongicide et toxique à l’égard de divers protozoaires (leishmanies, Plasmodium). Elle diminue le péristaltisme intestinal. Il semblerait que les alcaloïdes de l’hydraste, plutôt que de tuer les pathogènes comme le font les antibiotiques conventionnels, inhibent leur adhésion aux tissus cellulaires, les empêchant ainsi de s’installer dans l’organisme. L’hydraste surcharge cependant le foie et les reins qui doivent éliminer l’hydrastine. Après 10 à 14 jours, le foie se fatigue et l’hydrastine commence à s’accumuler dans l’organisme. Il est donc préférable de n’utiliser l’hydraste que durant de courtes périodes, en phase aiguë d’une infection. 

Associations favorables : 

ORTIE ET ASTRAGALE en infusion dans tous les types d’infections. Boire 1 litre par jour. 

ECHINACEA en teinture dans tous les types d’infections. Prendre 10 à 15 gouttes, jusqu’à disparition des symptômes. 

URINATHE en infusion dans les cas d’infection urinaire et de prostatite. Boire 1 litre par jour. 

PROSTATHE en capsules dans le cas d‘infection urinaire, prostatite. Prendre 1 à 4 capsules par jour, au besoin. 

SINUSITHE en capsules dans les cas de sinusite. Prendre 1 à 3 capsules, 2 ou 3 fois par jour. 

CIRIER, FRAMBOISIER ET CAMOMILLE en compresse dans les cas de conjonctivite. 

ONGUENT CALENDULA dans les cas d’herpès. Appliquer jusqu’à disparition des symptômes. 

PURIFISANG en capsules dans les cas d’infection et de crise d’herpès labial ou génital. Prendre 6 capsules par jour. 

Usages traditionnels :

On retrouve des Hydrastis seulement en Amérique du Nord et on ne connaît qu’une espèce au genre. Malgré son nom de canadensis, on retrouve l’hydraste beaucoup plus aux États-Unis qu’au Canada, où elle pousse surtout dans la vallée du Niagara en Ontario et la vallée de l’Okanagan en Colombie-Britannique. 

L’hydraste était une plante couramment employée par les Amérindiens qui l’appréciaient pour ses vertus médicinales et tinctoriales (teintures végétales qui vont du jaune, orange, rouge, jusqu’au vert). La cueillette intensive de l’hydraste sauvage au siècle dernier a mis en péril sa survie et on a même songé à en interdire la cueillette. Nous utilisons l’hydraste cultivée depuis 1995 et de l’hydraste certifié biologique depuis 2002. 

On retrouve maintenant de bonnes quantités d’hydraste cultivée sur le marché, ce qui justifie le boycott de l’hydraste sauvage. 

L’hydraste a été traditionnellement utilisée dans les cas de désordres digestifs, gastrite, ulcère d’estomac, dyspepsie, colite, anorexie, mucus dans les voies respiratoires, règles abondantes, hémorragie post-partum, en usage externe dans les cas d’eczéma, démangeaison, conjonctivite, otorrhée. 

Certification :

  • Certifié biologique sous contrôle indépendant (Ecocert Canada) 
  • Reconnu biologique par le Conseil des appellations agroalimentaires du Québec (CAAQ) 
  • Fabriqué selon les Bonnes Pratiques de Fabrication

Références :

1 Bradley Peter R. British Herbal Compendium.Volume 1. Bournemouth: BHMA; 1996. 

2 Chandler Frank. Herbs-Everyday Reference for Health Professionals. Ottawa: Canadian Pharmacists Association; 

2000. 

3 Barnes J., Anderson L.A., Phillison J.D.. Herbal medicines. Second Edition. Londres (UK) : Pharmaceutical Press ; 

2002. 

4 Blumenthal, Mark. The ABC Clinical Guide to Herbs. Austin: American Botanical Council. 2003. 

5 Winston David, Kuhn Merrily A. Herbal Therapy & Supplements. Philadelphia: Lippincott; 2000. 

6 Mc Guffin Michael et al. Botanical Safety Handbook. Boca Raton: CRC Press; 1997. 

7 American Herbal Pharmacopoeia and Therapeutic Compendium. Goldenseal Root.AHP: Santa Cruz; 2000. 

8 Brinker Francis. Herb Contraindications and Drug Interactions. Third Edition. Sandy: Eclectic Medical Publications; 

2001. 

9 Chevallier, Andrew. Encyclopédie des plantes médicinales. Montréal : Sélection du Reader’s Digest, 1997. 

10 Bézanger L., Pinkas M., Torck M. Les plantes dans la thérapeutique moderne. Paris : Maloine ; 1986. 

11 Bruneton Jean. Pharmacognosie: Phytochimie-Plantes Médicinales. Paris : Technique et Documentation; 1993. 

12 Bézanger L., Pinkas M., Torck M. Plantes médicinales des régions tempérées. 2e édition. Paris : Maloine ; 1990. 

13 Moerman Daniel E. Native American Ethnobotany. Portland: Timber Press; 1999.

Produits complémentaires
GSH Complex

GSH Complex reconstruit la masse musculaire et rééquilibre votre système immunitaire. Est l'antioxydant principal de votre corps. Détoxifie votre corps et neutralise le stress oxydatif.

Pépins Pamplemousse

L’extrait de pépins de pamplemousse est utilisé avec succès pour éliminer de nombreux types d’infections internes et externes causés par de nombreux types de parasites.

Astragale Bio

La teinture Astragale biologique est utilisé en herboristerie pour aider à maintenir la santé du système immunitaire. L’astragale est un antioxydant et un stimulant de l’immunité.

Propolis Bio

Cet extrait est utilisé en herboristerie traditionnelle pour aider à soulager le mal de gorge et autres infections de la bouche et de la gorge.

Drastix Bio

Extrait utilisé en herboristerie traditionnelle pour prévenir et soulager les symptômes d’infections des voies respiratoires.

Astragale

L'astragale est un remède naturel et efficace pour soigner le rhume et la grippe. Contrairement à l’échinacée, l’usage à long terme ne semble pas causer la suppression de la fonction immunitaire.