Recettes santé

Recette : chips de kale au four

Recette : chips de kale au four

Le kale, ou chou frisé, frangé, lacinié, d’aigrette, vous en avez forcément entendu parler ; il fait fureur sur la blogosphère (et dans nos assiettes) depuis quelques temps déjà. La raison à cela ? C’est un petit concentré de vitamines et minéraux ; et c’est très bon ! Dans la soupe, en poêlées, etc. Mais le top du top, reste les chips.

Pour conserver les propriétés nutritives de ce chou, il est préférable de le chauffer le moins fort possible. Le mieux serait donc le déshydrateur, mais un four classique à base température donne aussi un résultat du tonnerre.

Ingrédients

Pour un bol de chips :

  • 2-3 belles feuilles de chou kale
  • 1 petite cas d’huile d’olive (ou d’arachide)
  • 1 pincée de fleur de sel

Étapes

  1. Nettoyer les feuilles de kale sous l’eau fraiche en les frottant un peu. Bien les essuyer avec du papier absorbant.
  2. Dans un saladier, verser l’huile, ajouter des morceaux de feuille de chou découpés au couteau (jeter la tige centrale). Bien mélanger avec les mains pour imprégner chaque feuille d’huile.
  3. Répartir sur une plaque de cuisson et parsemer de sel.

CUISSON
Enfourner pour 10 minutes environ à 150°C. Surveiller la cuisson régulièrement, mélanger éventuellement. Les feuilles doivent être bien sèches et croustillantes dès la sortie du four (mais pas cramées !).

CONSEILS
Attention à ne pas mettre le four trop chaud, ni à chauffer trop longtemps : un désagréable goût amer pourrait alors se développer.
Si votre four permet une cuisson inférieure à 150°C, n’hésitez pas à tester tout en prolongeant la durée de cuisson – ce sera plus de vitamines et de minéraux conservés pour vous !
Préparez vos chips à l’avance : l’après-midi pour l’apéro du soir par exemple. Et elles se conservent très bien au moins 1 journée, dans un bol recouvert d’une assiette.

L’info nutritionnelle du jour … !

Reconnu comme anti-inflammatoire et riche en antioxydants (qui fixent les radicaux libres de notre corps, aidant à lutter contre le vieillissement cellulaire), le kale contient beaucoup de vitamines C (plus que l’orange, c’est peu dire !). Bien sûr, pour bénéficier pleinement de cette vitamine, consommez rapidement votre chou et mangez-le cru, en salade, avec une bonne vinaigrette.

Comme dans tous les légumes à feuille, on y retrouve de la vitamine K. Ce chou n’est pas orange comme la carotte, rouge comme le poivron, mais ne sous-estimez pas sa teneur en vitamine A !

Côté minéraux, la quantité de fer qu’il renferme est intéressante (associé à sa vitamine C déjà présente, c’est l’idéal pour une meilleure absorption de ce fer non héminique). Comptez également sur une belle dose de calcium (plus que le lait, à poids égal ceci dit).

Oh j’oubliais, il contient plus de protéines que la moyenne des légumes ! Tout ça en plus d’être très peu calorique et riche en fibres.

Recette présentée par:

 

Voir toute la recette: Les Petits Plats de Rose


Envoyer par courriel