Trucs et conseils

Aliments biologiques : agriculture et nourriture

Aliments biologiques : agriculture et nourriture

Le mot « biologique » est devenu un mot à la mode, mais qu’est-ce que cela signifie vraiment? Vous découvrirez à l’intérieur toute la vérité sur les aliments biologiques et ce que le bio signifie pour votre santé, pour l’environnement et pour les agriculteurs locaux.

Quelle est la véritable signification de « biologique »?

Les normes biologiques du Canada sont parmi les plus reconnues dans le monde; les producteurs biologiques conviennent de ne pas utiliser d’OGM, de pesticides, d’herbicides ou de fongicides synthétiques, d’irradiation, d’engrais chimiques, de boues d’épuration ou d’antibiotiques. Les organismes de certification inspectent les exploitations agricoles et leur octroient le statut de « certifiée biologique » basé sur un ensemble de critères qui doivent rencontrer ou dépasser les exigences minimales des normes nationales.

Les normes biologiques interdisent également l’utilisation de colorants alimentaires, d’arômes, d’édulcorants, d’agents de conservation et de nombreux autres ingrédients artificiels utilisés dans les aliments transformés.

Faits intéressants sur le bio:

3 732 : Le nombre de fermes biologiques au Canada

11 167 : Le nombre de travailleurs employés par des fermes biologiques au Canada

5000 : Le nombre de fermes et de transformateurs certifiés biologiques au pays

20 000 000 : Le nombre de Canadiens achetant des produits biologiques chaque semaine

 4: Le marché biologique canadien est le 4e en importance au monde

59% : Le pourcentage de Canadiens qui croient que l’agriculture biologique est meilleure pour l’environnement

825 000 : Le nombre d’hectares dédiés à l’agriculture biologique au Canada

27% : Le pourcentage de fermes biologiques en Saskatchewan, le plus élevé au pays, suivi par 26% au Québec, 18% en Ontario et 12,7% en Colombie-Britannique.

Résultats des tests en laboratoire

Les avantages de l’agriculture biologique?

  1. Les agriculteurs biologiques pratiquent la rotation des cultures pour conserver l’équilibre des nutriments dans le sol.
  2. On utilise des engrais verts, ce qui ajoute de l’azote et des matières biologiques au sol.
  3. On utilise des insectes pour contrôler les animaux et insectes nuisibles et les mauvaises herbes.
  4. En n’utilisant pas de fertilisants synthétiques ou de produits toxiques, ce type d’agriculture ne nuit pas aux cours d’eau.
  5. Les normes biologiques interdisent l’utilisation d’OGM dans les grains et dans les aliments pour animaux.
  6. Les animaux ont tous accès à l’extérieur.

Comment reconnaitre les produits biologiques

Recherchez le logo « Biologique Canada ». Il indique que le produit qui le porte a satisfait aux exigences règlementaires du gouvernement du Canada en matière de produits biologiques.


Envoyer par courriel