Trucs et conseils

Probiotiques: les bonnes bactéries

Chaque jour, la bataille fait rage dans votre intestin et, tout comme le scénario d’un film d’action, les « bons » et les « méchants » s’y affrontent.
Des personnages comme « Lactobacillus » et « Bifidobacterium » mènent la charge pour maintenir un milieu intestinal sain, tout en empêchant les méchants comme « E. coli » de s’y incruster.

Notre corps, à l’intérieur comme à l’extérieur, compte environ cent mille milliards de bactéries; elles sont donc en supériorité numérique par rapport aux cellules humaines, dans une proportion de dix pour une. Nous ne faisons que commencer à comprendre le rôle vital qu’elles jouent pour notre santé en général.

Leur effet se fait d’ailleurs sentir bien au-delà de l’intestin. Les probiotiques trouvent de nouvelles applications sur les plans de la santé mentale, du soutien du système immunitaire et de la santé de la peau.

Le mot « probiotique » désigne des micro-organismes vivants (principalement des bactéries) qui ont des effets positifs sur la santé lorsqu’ils sont pris en doses suffisantes.

Certains experts vont même jusqu’à dire que nous avons une « carence en bactéries utiles » qui est associée à toute une gamme d’états de santé inquiétants, notamment l’obésité, le syndrome du côlon irritable (SCI), la maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI), l’autisme, la dépression, les allergies, le diabète, la maladie coeliaque et le cancer colorectal.

Les organismes probiotiques sont présents dans des aliments fermentés comme le yaourt, le kéfir, la choucroute et le kimchi, mais on ne sait pas encore très bien quelle quantité et quelles souches procurent véritablement ces aliments. Avec un supplément probiotique, vous savez exactement ce que vous obtenez et sous une forme qui leur permet de traverser intacts l’estomac et son acidité dévastatrice.

Pour connaître toute la gamme de suppléments de probiotiques, des capsules jusqu’aux liquides, rendez visite à La Boîte à grains.

Le guide informatif sur les sept nutriments qui manquent le plus souvent dans l’alimentation des Canadiens, selon Santé Canada :


Envoyer par courriel