Trucs et conseils

Soulager les douleurs musculaires et l'inflammation

Soulager les douleurs musculaires et l'inflammation

Peu importe notre style de vie, nous avons tous, à un moment donné, ressenti la douleur d’un muscle sur-utilisé ou dû à l’inflammation. Que ce soit à l’école penché sur des livres pendant des heures. Très exigeant pour le cou qui devient raide et élance. Ou des heures passées au gymnase et la douleur qui s’ensuit? On les tensions musculaires en restant assis trop longtemps sans rien faire.

Une solution rapide à tous ces malaises est souvent un antidouleur pour masquer le vrai problème. Non seulement est-ce nuisible pour notre corps mais ça n’arrange rien de toute façon. Cet article vous indiquera comment obtenir un soulagement de la douleur de façon naturelle, comment déterminer la source de votre douleur musculaire (la cause), et comment la prévenir!

Conseils Ergonomie & Performance

  • Achetez un ballon d’exercice – si vous passez des heures assis durant la journée, il serait préférable de carrément enlever la chaise!

Pour plusieurs personnes, c’est un peu inconfortable, et puis de toute façon, un ballon d’exercice est tellement plus amusant et vous aurez le bénéfice supplémentaire de renforcir vos abdominaux (faire des abdominaux au travail? Pourquoi pas!?).

Étirements – prendre le temps de s’étirer après une session d’entrainement (pas nécessairement avant), pendant la journée, et quand vous savez que certains muscles sont sensibles – vous rendra un service énorme. Entre autres, vous diminuez les risques de blessure, soulagez la tension musculaire suite à une activité physique, améliorez la circulation sanguine et augmentez votre portée de mouvement tout en diminuant la résistance de vos muscles pendant certaines activités. C’est particulièrement efficace puisque certains muscles sensibles ont tendance à manquer d’oxygène et manquent de nutriments dû à une circulation sanguine diminuée, résultat: des muscles endoloris et cette sensation de raideur.  Des étirements vont améliorer l’efficacité mécanique et les performances en général.

  • Écoutez votre corps – si nous apprenons à être attentif et à écouter notre corps, nous pouvons souvent éviter des blessures. Chaque fois que vous éprouvez des douleurs intenses, de la faiblesse ou des étourdissements pendant un exercice, soyez attentif et évaluez si vous avez besoin d’une pause, voire même terminer ce que vous faites pour la journée. Il est important de laisser à votre corps le temps dont il a besoin pour se reposer et se rétablir. Aussi, si vous travaillez dans un bureau, prenez note des endroits douloureux de votre corps et ajustez l’ergonomie de votre poste pour en corriger la situation.

Soulager la douleur naturellement

Land Art vient de lancer un nouveau produit, le ReFlex c’est un mélange unique d’huiles essentielles, d’herbes avec des composantes en concentration thérapeutique pour vous offrir un soulagement instantané de la douleur, directement là où ça fait mal. C’est un vaporisateur pratique que vous appliquez tout simplement à l’endroit douloureux pour un effet immédiat. Il ne fonctionne pas comme les antidouleurs traditionnels qui éteignent les récepteurs de la douleur à l’interne (affectant ainsi d’autres fonctions en même temps), mais agit plutôt en créant un effet rafraichissant pour détourner l’attention de la perception de la douleur. Autrement dit, c’est un anti-irritant et agit pour distraire les récepteurs de douleur avec un effet refroidissant et rafraichissant (sensations opposées), pour que vous ne ressentiez plus la douleur et l’inflammation (rougeur et chaleur)!

Excellent pour soulager les douleurs au cou pendant l’école et les douleurs musculaires dues au surmenage lors d’activités physiques. Vous pouvez jumeler avec du magnésium pour diminuer les spasmes musculaires, du Collagène Extra pour travailler en prévention avec anti-inflammatoires, en prenant des bains de sel (contenant aussi des taux élevés de magnésium, qui est absorbé par la peau), une bonne diète anti-inflammatoire (voir exemples ici-bas), et en apprenant à prévenir les blessures (avec des conseils ergonomiques).

Parmi les multiples études démontrant les bénéfices des analgésiques topiques:

  • Martin et. al (1991) ont démontré les effets significatifs des analgésiques topiques d’huiles essentielles telles l’huile de Girofle, d’Eucalyptus, de Menthol et de Camphre, ainsi que leur capacité pour soulager des cas légers à modéré de myalgies et de névralgies.
  • Taylor et. al (2011) appuient cette recherche avec leurs résultats sur les effets microcirculatoires améliorés grâce à une meilleure oxygénation (pression d’oxygène augmenté dans la peau) après l’application de ces huiles.
  • Pergolizzi et. al (2010) ont d’ailleurs démontré que les analgésiques topiques jouent un rôle de plus en plus important dans la gestion de la douleur aigüe et chronique alors que l’acétaminophène, les AINS et les opiacés sont examinés de plus près.

Information Produit – ReFlex:

Le vaporisateur Reflex soulage en profondeur vos douleurs musculaires et articulaires grâce à sa formule efficace développée selon nos standards rigoureux.

POSOLOGIE: Utilisation pour adultes, adolescents et enfants de 2 ans et plus – vaporiser et masser l’endroit où vous ressentez la douleur 4 fois par jour.

INGRÉDIENTS MÉDICINAUX : Camphre 3% / Huile essentielle d’eucalyptus 0.72% / Menthol 2.5% / Salicylate de méthyle 12% / Huile de Girofle 0.3%

INGRÉDIENTS NON MÉDICINAUX: Alcool Isopropylique, eau purifiée, chlorure de magnésium, polysorbate 80

PRÉCAUTIONS ET MISE EN GARDE: en cas d’ingestion accidentelle, appeler un Centre Antipoison immédiatement – Éviter le contact avec les yeux et les muqueuses – Garder hors de la portée des enfants – Ne pas utiliser si vous êtes enceinte ou allaitez – Ne pas utiliser si vous prenez des anticoagulants – Cessez l’utilisation si une sensation d’irritation et/ou de brûlement survient.

Aliments pour diminuer l’inflammation

L’inflammation est une des réponses de notre corps pour se guérir naturellement et à vrai dire, c’est dû à une réaction aux stimulis externes – soit par blessure, des toxines environnementales, la maladie ou à des mauvais choix en alimentation – ce ne sont que quelques exemples qui peuvent susciter cette réponse automatique. Même si c’est une bonne réponse à certaines situations, ça peut aussi être dommageable pour le corps. La polyarthrite rhumatoïde par exemple, est un état constant d’inflammation qui crée des dommages aux jointures causant de la douleur, de l’érosion des os et éventuellement la malformation des jointures. Comme nous voulons éviter d’en arriver là, voici quelques exemples des aliments anti-inflammatoires qui pourront vous aider à diminuer et contrôler l’inflammation pour accélérer la guérison lors d’une blessure musculaire:

  • Curcuma - travail dans le corps en éteignant le NF-kappa B, une protéine qui aide à régler le système immunitaire responsable pour le déclenchement de l’inflammation.
  • Baies et tartes aux cerises – particulièrement riche en anthocyanes (leur donnant une couleur vive), les baies et les cerises (les vrais cerises – PAS les cerises aux Marasquin) sont des antioxydants puissants pour combattre l’inflammation un peu partout dans l’organisme.
  • Ail et oignons – connus pour leurs propriétés immunitaires, l’ail travaille de façon similaire aux médicaments AINS (comme l’ibuprofène), altérant les trajectoires qui mènent à l’inflammation – mais SANS les effets néfastes. Et les oignons contiennent des éléments anti-inflammatoires (comme le phyto-nutriment quercétine et de l’allicine, qui se décompose pour produire des radicaux libres – combattant ainsi l’acide sulfénique).
  • Grains entiers (ex: riz brun, quinoa, sarrazin) – consommer des grains entiers, contrairement aux grains raffinés, sont un substitut magnifique pour diminuer l’inflammation. Puisque les grains entiers contiennent moins de sucre et sont plus forts en fibres, il est prouvé qu’ils diminuent les taux de Protéines C. Réactive, un indice de l’inflammation dans le sang.
  • Légumes verts feuillus – un des meilleurs sources de vitamine E, avec comme exemples le chou kale, le brocoli, les épinards et les choux en feuilles. La vitamine E joue un rôle important en protégeant le corps des molécules pro-inflammatoires appelés cytokines! Elles ont aussi tendance à contenir de plus fortes concentrations de vitamines et minéraux (tels le calcium, le fer, et les composés phytochimique), que les légumes plus pâles (ex : laitue Iceberg, qui n’en contient pratiquement pas).
  • Noix (les bons gras!) – PLEIN d’antioxydants – particulièrement les amandes, qui sont riches en fibres, en calcium et en vitamine E, ainsi que les noix de Grenoble qui ont un taux élevé d’acide alpha linolénique (un gras oméga-3). Mangez-en une poignée par jour car elles sont de véritables petites machines anti-inflammatoires. Si vous avez déjà entendu parler des bénéfices d’une diète Méditerranéenne (connu pour diminuer l’inflammation en 6 semaines), les noix en jouent un rôle important.

AVIS DE NON RESPONSABILITÉ: cet article ne doit pas remplacer l’avis ou le traitement d’un professionnel de la santé.

Références

Martin, Randall L., Michael Jamond, Mark Bush, and Tim Cotie. “The Efficacy of Preoperative Vs Intraoperative Placement of Epidural Catheters for Acute Postoperative Pain Relief.” The Clinical Journal of Pain 7.1 (1991): 43. Web.

Pergolizzi, Joseph V., Marco Pappagallo, Robert B. Raffa, Chris Gharibo, Reed B. Phillips, Stéphane Desjonquères, and Aaron Tabor. “Preliminary Observations of a Novel Topical Oil with Analgesic Properties for Treatment of Acute and Chronic Pain Syndromes.” Pain Practice 10.3 (2010): 201-13. Web.

Taylor, Robert, Joseph V. Pergolizzi, Marco Pappagallo, Chris Gharibo, and Robert Raffa. “008. Preliminary Observations of a Novel Topical Oil with Analgesic Properties for Treatment of Acute and Chronic Pain Syndromes.” European Journal of Pain Supplements 5.S2 (2011): 510. Web.


Envoyer par courriel