Trucs et conseils

La gueule de bois

Les dix trucs pour éviter la gueule de bois ou pour en atténuer les symptômes

  • Avant une fête bien arrosée, mangez des aliments riches en matières grasses. Le gras des aliments ralentirait l’absorption de l’alcool et protégerait les tissus du tube digestif contre l’inflammation causée par les acides qui sont produits lors de la digestion de l’alcool.
  • Tâchez de boire aussi lentement que possible tout au long de la fête; limitez-vous à une consommation alcoolique par heure.
  • Gardez près de vous un verre d’eau pour étancher votre soif. Prenez de l’eau, du jus ou une boisson non alcoolique entre chaque verre d’alcool.
  • Prenez des pauses pour manger un peu : des hydrates de carbone et du sucre, notamment.
  • Évitez par contre de consommer des aliments trop salés.
  • Évitez de mélanger différents types de boissons alcooliques; il vaudrait mieux vous en tenir à un seul type de boisson tout au long de la fête.
  • Choisissez le vin blanc plutôt que le rouge, les alcools blancs (vodka, genièvre, rhum blanc, etc.) plutôt que ceux qui sont colorés (cognac, whisky, rhum ambré ou brun, etc.). Les liqueurs blanches et vins blancs possèdent moins de produits chimiques toxiques formés durant le processus de fermentation. En conséquences, ils sont un peu plus doux pour le corps.
  • Évitez les boissons alcooliques pétillantes et les cocktails qui renferment du soda ou une boisson gazeuse. Les petites bulles accélèrent les effets de l’alcool.
  • Évitez de passer plusieurs heures d’affilée dans un endroit enfumé, bruyant et où il y a un éclairage clignotant ou scintillant.
  • Qualité versus quantité. Dû à un volume de toxines plus élevé, il est prouvé que la version économique de la plupart des alcools donne un lendemain plus difficile que la version haut de gamme.

Quatre autres trucs à essayer si le coeur vous en dit

Quelques données scientifiques permettent de proposer des interventions qui pourraient aider l’organisme à accélérer le processus de digestion de l’alcool ou à tempérer les hausses subites du taux sanguin d’alcoolémie.

  • Chardon-marie (Silybum marianum). Cette plante pourrait accélérer l’élimination de l’alcool. Le chardon-marie renferme de la silymarine, une substance qui stimule le foie et contribue à sa régénération lorsqu’il subit un stress toxique. Mais aucun essai clinique n’a été mené à cet égard. Il conviendrait de prendre de 10 ml à jeun, trente minutes avant de manger.
  • Vitamine C. Cette vitamine pourrait aussi accélérer l’élimination de l’alcool, selon les résultats d’essais préliminaires 6,7. On conseille généralement de prendre 1 g (1 000 mg) de vitamine C avant de consommer de l’alcool.
  • Le miel. Il semble que le miel, pris en même temps que l’alcool, pourrait également accélérer le processus d’élimination de l’alcool dans le sang et atténuer les pointes d’alcoolémie sanguine Dans un essai clinique 8 mené au Nigeria auprès d’une cinquantaine de jeunes hommes, la consommation de miel en même temps que l’alcool aurait eu pour effet d’accélérer d’environ 30 % l’élimination de l’alcool et de diminuer d’autant la pointe d’alcoolémie au moment de l’intoxication alcoolique. De façon générale, les symptômes de la gueule de bois auraient été réduits de 5 %. Mais pour arriver à cet effet lors d’une soirée bien arrosée, une personne qui pèse 60 kg devrait prendre environ 75 ml de miel, soit 5 c. à table. Une telle quantité aurait également pour effet de faire grimper les taux de triglycérides sanguins et la tension artérielle.
  • Vitamine B6. La pyridoxine est reconnue pour ses propriétés antinauséeuses. Un essai clinique 9 avec placebo a été mené auprès de 17 adultes participant à une fête avec consommation d’alcool. Selon les résultats, 1 200 mg de vitamine B6 (400 mg au début de la fête, 400 mg trois heures plus tard et 400 mg après les festivités, ou un placebo chaque fois) auraient eu pour effet de réduire d’environ 50 % les symptômes de la gueule de bois. L’expérience a été reprise une seconde fois avec les mêmes participants, en inversant les groupes (ceux qui avaient pris la vitamine la première fois prenaient le placebo, et vice versa) : les résultats furent les mêmes. Il est possible que d’autres antinauséeux, comme le gingembre (psn), ou des plantes traditionnellement prescrites contre les troubles intestinaux, comme lacamomille allemande et la menthe poivrée, puissent être utiles également, ne serait-ce que pour atténuer l’intensité des symptômes au moment de la veisalgie.

Trop tard pour les conseils, que faire maintenant

Boire

  • Beaucoup d’eau, même si vous n’en avez pas envie.
  • Du jus, mais évitez les jus très acides, comme le jus d’orange. Essayez aussi une tisane à la menthe, au gingembre ou à la camomille.
  • Du jus de tomate ou de légumes mélangés. Ils renferment des sels minéraux qui vous feront du bien.
  • Jus de cornichon et aspirines. Prenez 1 ou 2 gorgées de jus de cornichon. Il est reconnu pour contenir des sels et minéraux essentiels qui sont détruits par l’alcool. Les Russes et les Polonais utilisent ce remède depuis des centaines d’années.

Manger

  • Prenez du bouillon salé, pas trop gras (de boeuf, de poulet, de légumes), même si vous n’avez pas faim. Faites l’effort d’en prendre, au moins un peu à la fois, aussi souvent que possible.
  • Quelques craquelins ou un peu de pain grillé.
  • Du miel ou du sirop d’érable; tartinez-en vos craquelins, mettez-en dans votre tisane ou avalez-le à la cuillère.
  • Bananes et miel. Étant tous deux riches en potassium, les bananes et le miel font un délicieux lait frappé pour le déjeuner qui aide à régénérer les vitamines et minéraux essentiels. De plus, le lait hydrate et calme l’estomac.
  • Un oeuf poché, un aliment qui se digère très facilement, dès que vous vous en sentez capable.
  • Prendre
  • De l’ibuprofène (Advil®, Motrin®, ou un générique), pour soulager votre mal de tête.
  • Dormir
  • Tamisez les lumières et fuyez le bruit.
  • Reposez-vous et dormez tant que vous le pouvez; vous travaillerez demain, lorsque votre foie aura fini de digérer l’alcool.

sources:

http://shopping.canoe.ca/

http://www.passeportsante.net


Envoyer par courriel